Éliane ZUNINO-GÉRARD : L'arbre de pluie

La rime brille

L'univers végétal - "j'irai parmi les fleurs" -

Hante l'auteur parlant de "l'âme souterraine"

Évoquant cette "terre, indomptable et lointaine"

Avide du voyage, elle est toujours "d'ailleurs"...

Elle quête toujours "des rivages meilleurs"

Sachant la "traversée" oui toujours "incertaine"

Mouvante, elle est peut-être aussi "la marjolaine"

Que fouleront vos pas "Au printemps" des "douleurs"...

Entre toutes les fleurs, c'est bien "la rose noire"

Qu'elle préfère enfouie "au fond de" sa "mémoire"

Elle qui s'en va "seule au-delà des vivants"...

Nous donnons notre oreille à cette "cantilène"

À ce recueil empreint de sources et de vents

Éliane aux accents parfois de sieur... Rimbaud...

-------

Texte 8861

Une bibliothèque d'Île-de-France, le 14. 04. 1994.