MARDI 03 JANVIER 1989 et autres jours

GENEVIÈVE

1989...Pourquoi dans mes sonnets ne pas prendre mon temps

1990...Compter quatorze années de riche « poévivre »

1991...Mais je ne vis (et vous?) les années que par sept

1992...J'entends les grands oiseaux et le chat se détend

1993...Mais aurai-je le temps d'écrire tous mes livres

1994...Les mots tous les mots tous... oui tous les mots en miett...

1995...Dévorés des moineaux, du bec des grives ivres

1996...Aurons-nous le temps pour vivre toutes nos fêtes

1997...Toute notre existence et d'avantage, tant

1998...Nous désirons tous voir tous ensemble assemblés

1999...Autour de même table autour d'un même pain

2000...Aurons-nous tout le temps de partager sésame

2001...Aurons-nous ces mille ans pour retrouver le blé

2002...Et lire dans quel siècle un ciel comme une pâme

Texte d'ensemble 14 273

 

2007…Et lorsque l’an finit par sept c’est à redire

            Que la table est autour  d’un pain pour « sésamier »

            Et qu’on peut goûter l’or des notes d’une lyre

2008…On peut se baigner dans un baril de pétrole

            A cent dollars la pièce et le monde s’affole

2009…Le baril est descendu comme une baudruche

            Nos têtes de derricks feraient-elles l’autruche

2010…Et lorsque l’an finit par dix que dirais-tu

            Sinon considérer décennie en actus

2011…Et lorsque l’an finit martyre d’une église

            Copte en Egypte où peur et colère devisent

            2012…Quand on est douze autour d’une table carrée

                      Ou ronde et que l’on cherche une décision prise

                      De faire paix ou guerre aux feux de Césarée

Texte d’ensemble t760