07 juillet 2008

Duault Alain Où vont nos nuits perdues

Hypothèses autour d'Où vont nos nuits perdues - Dialogue entre Laurent Desvoux et Alain Duault, Grand Prix de Poésie de l'Académie Française pour son recueil à la nrf suivi d'une conversation avec le public et d'une dédicace HYPOTHÈSES AUTOUR D'OÙ VONT NOS NUITS PERDUES 0) Sur le titre Où vont nos nuits perdues      Alain Duault a choisi un titre Où vont nos nuits perdues qui a le goût d'une question. En atteste son adverbe interrogatif initial. Ce qui est... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2008

Didier GUÉRIN : L'homme primitif

Didier GUÉRIN : L'homme primitif L'âme plume d'actif C'est un livre approchant le Grand Livre total, Livre global de l'homme aux cinq sens de la vie : Une nouvelle, un conte, essais et poésie, Une fable et chansons pour emmener le bal... L'homme, comme le livre, est "un ensemble", val De larmes et de joie. Étiquettes ? folie. Les genres, différents, et les tons, de qui prie À qui philosophie, à qui damne le mal... "Une étoile tomba sur ses lèvres. Sa bouche..."... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2008

Éliane ZUNINO-GÉRARD : L'arbre de pluie

Éliane ZUNINO-GÉRARD : L'arbre de pluie La rime brille L'univers végétal - "j'irai parmi les fleurs" - Hante l'auteur parlant de "l'âme souterraine" Évoquant cette "terre, indomptable et lointaine" Avide du voyage, elle est toujours "d'ailleurs"... Elle quête toujours "des rivages meilleurs" Sachant la "traversée" oui toujours "incertaine" Mouvante, elle est peut-être aussi "la marjolaine" Que fouleront vos... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2008

Jeannine DION-GUÉRIN : Le Tracé des Sèves

Jeannine DION-GUÉRIN : Le Tracé des Sèves L'Écart des Eves Si "son vert assagi / présage l'indolence" L'arbre ainsi que l'humain a ses "cycles" ouverts Sur "la pérennité" "retrahie chaque hiver" De mort "d'isolement" en "tiède renaissance" "Des peupliers il pleut / d'étranges "frissonnances"" "dans les serres du temps" tout le corps s'est couvert "d'un arbuste étoilé" ce corps s'est découvert ... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2008

Daniel LEDUC : L'Homme séculaire

Daniel LEDUC : L'Homme séculaire L'homme spéculaire Il est l'homme du siècle et l'homme de cent ans "Il était le nom, et son contraire. La vie, et son supplément." L'homme, à l'écrit qui dévie D'une ombre et d'une nuit aux vérités hors temps... "Il suspendit sa plume, et mangea...", je l'entends, "...le silence.""Et ses fils tissaient l'ataraxie" Des paroles de pierre au secret qui se crie : "Le cri est dans... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2008

Franck VIELLART : Malcouth.

Franck VIELLART : Malcouth. Révélaction Tes recueils, Franck Viellart, me sont un éternel Présent et ce "Malcouth" me paraît une cime De poésie en ces sonnets où de l'abîme Est l'ange mis en voix et tout est bon et bel... Vingt-deux portraits brossés dans ces cartes du ciel, D'Alcofribas Nasier au Mat qui marche, anime Son corps en fredonnant sans oublier la rime Et ton style est rugueux mais toujours essentiel... "Pour une apocalypse" est écrit en première ... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2008

Patrick RAVEAU : Gravitations du silence

Patrick RAVEAU : Gravitations du silence Invitations des six sens Le geste de l'auteur "retourné dans le temps" Fait voir "la chair des mots suspendus au silence" Hors du feu d'origine "Ombre dès sa naissance" Le poète oiseau-lynx "sans ailes ni printemps" À l'écoute des "cris de l'animal naissant" Sa voix d'une autre voix "imagina l'enfance" Orphée est dieu christique "orpheline présence" Fait pleuvoir des... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2008

André-Michel BÉNALAL : D'autrefois... ...et d'après

André-Michel BÉNALAL : D'autrefois... ...et d'après D'après d'autres voix Du "devoir de mémoire" à... - Oui ? - "La vie qui passe" Il y a tout un parcours. - Et qu'est-ce qui te plaît ? - En relisant les vers  D'autrefois... ...et d'après C'est un monde englouti que le lecteur embrasse. - Qu'est-ce qui restera ? - La saga très sagace De Clarisse au grand-père Garson. - Tu citais ? - Il faudrait tout citer de ces gens très discrets Et très hauts en couleurs ! Et... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2008

Francile CARON : Tanka du Cloître angevin

Francile CARON : Tanka du Cloître angevin Enjeu divin Nous vivons, comme on crie, une drôle d'époxe. Pour gagner "harmonie" et "sagesse", un tanka, La "peinture mobile", image ou mandala, À culminer en bref texte en son paradoxe, Dans son "cloître" d'Angers, loin de vain et d'intoxe, La Francile-Francine a fait "VOIR" comme la Naissance d'un "vitrail" dans sa Poetica : "L'âme apaisée / se retrouvant / Sur l'équinoxe" ... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2008

Maurice COUQUIAUD : Chants de gravité

Maurice COUQUIAUD : Chants de gravité Chants pour Chants Voici les Visions des Chants de Gravité, En chants de profondeur de couchant et d’aurore « Au jour le jour… la nuit » comme journal phosphore Écrit à l’Hôtel Dieu pour retour à clarté Aux « sources de la mer » « L’être de la beauté Est unique… mais parsemé. » Mais « le lointain dévore » « Le creux de la roche » ou « la lente image » amphore « Des eaux dormantes ».  Le poète encre a jeté « Chants de ruines », « Chants de... [Lire la suite]
Posté par Desvoux à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]